Vous êtes ici : Accueil » Patrimoine régional » OCCITAN » Un après-midi gascon avec Eliette Dupouy de Beliet-33

Un après-midi gascon avec Eliette Dupouy de Beliet-33

D 12 août 2009     H 00:35     A Annie Lesca     C 0 messages


"Les amis de Guillos" sont allés à la rencontre de notre conteuse locale qui nous a accueillis avec son affabilité et sa verve coutumières au coin du feu, enfin de la cheminée.

Deux ouvrages bilingues édités par Princi Negue :

  • DUPOUY (E.) - Les cahiers d’Eliette (III)
  • DUPOUY (E.) - Los contes e les istoèras de Jantí

Une table recouverte de ses célèbres cahiers, calligraphiés

JPEG - 74 ko
Eliette feuillette pour nous ses cahiers
JPEG - 67.7 ko
Un pigeon bagué, une enquête

"Un Gascon, faut pas lui en conter.
Ce n’est pas un sot, vous savez
Il en a des idées,
Plus que vous ne croyez.
Alors pour les garder,
Il coiffe son béret.
Il n’a qu’à le soulever,
Elles accourent par milliers.
"

Des souvenirs intarissables : "c’est Janty le charbonnier qui m’a tout appris, j’avais dix ans".

JPEG - 36.3 ko
La laiterie de son père
JPEG - 43.2 ko
Au temps des restrictions

Des chansons sans prétention, de sa voix claire

JPEG - 59.9 ko
Sant Jan deu blat

Vala la Sant Jan
La Sant Jan d’estiu
Vala la Sant Jan
La Sant jan deu blat.

On tots los amics
Van a la velhada
On tots los amics
Van au huec benedit.

An hèit una crotz
D’erba de la lana
An hèit una crotz
Per har benedir...

JPEG - 54 ko
Il y a 25 ans !!!

Une haie de dalhias pour nous dire au revoir...

- Ainsi le Dahlia, roi vêtu de splendeur,
Elève sans orgueil sa tête sans odeur,

...
P. Verlaine

S’eri una flor de modesta Violeta,
De Daliá, Bluet o Reseda,
Voldriái venir viure dins ta cambreta
Au ras de tu per jamai te quitar.

Marc Rigal

"Elevé depuis des lustres dans le potager des Aztèques sous le nom de « Acocotli », le dahlia n’arriva chez nous qu’au début du XVIIIe siècle. Rebaptisé alors dahlia en hommage à un élève du botaniste Linné, André Dahl, la fleur connut un succès considérable. Sa racine était alors fort prisée pour ses vertus alimentaires et il faudra attendre le XIXe siècle et la passion des fleurs de l’impératrice Joséphine pour que le dahlia quitte le potager au profit du jardin d’ornement."in Légende des fleurs par Michel LYS.

Dans la même rubrique

21 octobre 2014 – Le verbe FAIRE en occitan bordelais

13 octobre 2011 – Occitanica, mediathèque numérique occitane

13 octobre 2011 – Occitan en ligne

25 octobre 2010 – Suu camin de Casalís-33

3 janvier 2010 – Bon cap d’an

Un message, un commentaire ?
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?