Calestampar.org

Walter Benjamin

diluns 23 d'abriu de 2012, per  Annie Lesca

Un récent article de la revue Strenae vient de me faire découvrir cet écrivain dont le projet d’écriture-par-la-radio pour les jeunes me touche profondément. Ce billet avait sa place dans la rubrique "Lectures-écritures" mais pour des raisons évidentes, il se retrouve dans l’ACTU (voir traduction d’une citation plus bas).

- parler d’un "raconteur" au lieu d’un "narrateur"

- parler de la place de "la voix" : Quiconque écoute une histoire se trouve en compagnie de celui qui la raconte... même celui qui lit une poésie est enclin à prêter sa voix aux mots en vue d’un auditeur virtuel. Les fables de la voix savent encore aujourd’hui inventer l’inconnu de la relation.

- un passage de voix comme passage d’expériences dans et par le langage au sens le plus large que nous connaissons puisque, quels que soient les dispositifs, c’est toujours le langage comme transsubjectivation, et donc voix en relation, qui organise et transforme le regard et l’écoute, le sentir et le penser, la mémoire et l’oubli.

L’édition des oeuvres complètes de Walter Benjamin comporte vingt-huit textes radiophoniques pour la jeunesse dont voici la liste et dont je vais essayer de vous parler au fil des semaines.

  • Le dialecte berlinois (Berliner Dialekt)
  • Camelots et marché du vieux et du nouveau Berlin (Strassenhandel und Markt in Alt- und in Neuberlin)
  • Le théâtre de marionnettes berlinois (Berliner Puppentheater)
  • L’esprit de Berlin (Das dämonische Berlin)
  • Un garçon des rues berlinois (Ein Berliner Strassenjunge)
  • Escapade dans les jouets berlinois I et II (Berliner Spielzeugwanderung I und II)
  • Borsig
  • Les HLM (Die Mietskaserne)
  • Theodor Hosemann
  • Visite à l’usine de laiton (Besuch im Messingwerk)
  • Les « Voyages dans la marche de Brandebourg » de Fontane (Fontanes « Wanderungen durch die Mark Brandenburg »)
  • Procès de sorcellerie (Hexenprozesse)
  • Bandes de brigands dans la vieille Allemagne (Räuberbanden im alten Deutschland)
  • Les Tsiganes (Die Zigeuner)
  • La Bastille, l’ancienne prison d’Etat française (Die Bastille, das alte französische Staatsgefängnis)
  • Casper Hauser
  • Dr Faust
  • Cagliostro
  • Escroquerie de timbres (Briefmarkenschwindel)
  • Les Bootleggers (Die Bootleggers)
  • Naples (Neapel)
  • La chute d’Herculanum et de Pompéi (Untergang von Herculanum und Pompeji)
  • Le tremblement de terre de Lisbonne (Erdbeben von Lissabon)
  • L’incendie du théâtre de Canton (Theaterbrand von Kanton)
  • La catastrophe ferroviaire de Firth of Tay (Die Eisenbahnkatastrophe von Firth of Tay)
  • L’inondation du Mississippi en 1927 (Die Mississippi-Überschwemmung 1927)
  • Histoires vraies de chiens (Wahre Geschichten von Hunden)

Trois de ces pièces radiophoniques ont été traduites de l’allemand en français par Rainer Rochlitz, Collection Détroits, Christian Bourgois éditeur, 1987, p.85.

Comme l’écrit Mathilde Lévêque dans son article, Voyage en Stimmland,

Parler à la radio, c’est se manifester au public sans pour autant être vu, c’est faire entendre une parole tout en restant un individu anonyme, que les jeunes auditeurs ne reconnaîtront pas dans la rue :« Schattenseite », qui renvoie à l’idée d’ombre.

Le « Sprecher » fait ainsi entrer les personnages du conte dans le « Stimmland », le pays radiophonique des voix, pays où les corps et les objets disparaissent pour ne plus laisser que des voix et des sons à entendre. C’est également un monde où le brouillard domine.

(réf. Mathilde Lévêque, « Voyage en « Stimmland » : les textes radiophoniques pour la jeunesse de Walter Benjamin », Strenæ, mis en ligne le 15 juin 2010, consulté le 23 avril 2012.)

Lire aussi du même auteur : Elena Di Giovanni, Chiara Elefante, Roberta Pederzoli (dir.), Écrire et traduire pour les enfants, Voix, images et mots, Writing and Translating for Children, Voices, Images and Texts

en ligne

wikisource

  • Peintures chinoises à la Bibliothèque nationale (1938)
  • Expérience et pauvreté

Sitographie sur Walter Benjamin

Liens proposés par Daniel Banda professeur de philosophie en Seine-Saint-Denis et chargé de cours d’esthétique à Paris-I Sorbonne.

Arrespóner a aqueth article

SPIP | squelette | | Plan deu sit | Seguir l'activitat editoriau RSS 2.0