jeudi, 26 octobre 2017|
 

Une histoire de Cléandre

Pour donner suite à l’appel du graphiste Odysseus sur son nouveau blog dédié aux enfants, voici une histoire de Cléandre, la petite amie d’Hervé LeCarré.

Cléandre s’éloigne comme un automate, désespérée ; un instant elle a cru que le coup de foudre était réciproque mais RV ne lui a pas dit un seul mot, ne l’a pas retenue d’un geste ; encore un qui doit la trouver trop lisse !

Quand elle arrive à la maison, elle se regarde dans sa glace ovale en pied et fond en larmes : Pas le moindre petit angle droit pour s’appuyer contre son chéri !
Elle dessine dans l’angle de son miroir, avec le rouge à lèvres rouge passion de sa mère, un petit RV-LeCarré et se prend à rêver de retrouvailles angulaires...

Allez, ça ne va pas se faire tout seul.

En premier, le grand ménage à son clavier d’ordinateur, elle supprime toutes les lettres avec des courbes et n’écrit plus qu’avec les quinze lettres bâton suivantes, AEFHIKLMNTVWXYZ ; elle devient rapidement la reine de l’économie de caractères sur son logiciel favori AYTWIT.

Tiens, et si elle envisageait un virage professionnel à 90° ?

C’est décidé, le lendemain elle démissionne de Le-cercl et de son entourage de ronds-de-jambe, et postule comme cadre à Four-Carré ; là au moins, dans cette grande surface, on va l’obliger à s’aplatir et s’aligner.

Elle efface de son pavé numérique tous les chiffres avec boucle et ne compte plus qu’avec des 1, des 4 et des 7 ; elle devient la championne du magasin en calcul mental et addition/soustraction à trous ; elle jongle à longueur de journée avec les plus, les moins, les multipliés, les carrés et les partages ; elle devient rapidement la reine de la calculette capricieuse. Elle est demandée à tous les rayons et passe super-cadre.

Un soir, un petit coup d’oeil à son RV, le-carré-de-ses-Rèves, toujours là dans l’angle de son miroir, et les idées affluent pour apprivoiser verticales et horizontales : une coupe au carré chez le coiffeur ; un séjour aux Echelles...

Elle s’endort en rêvant du carré magique dans lequel elle pourrait inscrire son cercle naturel.

Le lendemain, elle s’inscrit à une formation professionnelle mentale intensive en géométrie polygonale : une heure de tangram tous les soirs ; jeter compas et rapporteur, ressortir les équerres ; réviser les cours de trigonométrie ; s’attacher la compagnie d’un théodolite à visée électronique ; prendre la tangente à chaque rendez-vous douteux ; suivre les viticulteurs à la trace plantant leurs rangs de piquets de vigne bien parallèles ; et les sylviculteurs dans les sillons de leurs pinèdes ; s’exercer chaque fois à tirer les fils au cordeau...

Après des semaines de pratique, le carré virtuel dans lequel elle doit s’inscrire est enfin tracé, au millimètre près.

Elle essaie de se regarder avec les yeux de la famille Carrée, vont-ils accepter de l’intégrer dans leur cercle familial ? Aura-t-elle le courage d’aller à la rencontre de l’élu de son cœur ?

Prudente, elle propose un RV à son RV pour le AMEI 47-17 ANVIÉ. Sera-t-il là ?

En attendant la date fatidique, elle multiplie les visites d’expositions de peintres et de sculpteurs géométriques et tombe en arrêt devant les "têtes au carré" de Sacha Sosno qui la plongent dans un abîme de réflexion.
Son programme ? cacher pour mieux donner à voir.

Elle se sent soudain moins seule et moins ridicule et moins marginale et moins "hasbeen" dans ses efforts désespérés de plaire à tout prix et d’entrer dans un moule cubique pour attirer et retenir l’attention de son chéri :

Merci RV-moncarréfavori, sans toi je n’aurais jamais pu imaginer que je puisse un jour m’afficher de la sorte tout en restant moi-même.

suite et fin page 35 : « Le carré qui voulait devenir rond »

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

 
A propos de Calestampar.org
CalHebdo 15 letra d’informacion aus parents e amics de la calandreta bogesa 11/02/.2002 "un còp èra, un gatòt regent qu’essajava d’apréner a dìder MIAO a sons mainats, shens s’i escader. E sabetz perque ? èra dens una escòla de murguetas !" per lo Eric Astie, au darrèr CA de l’escòla ! la (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS