jeudi, 26 octobre 2017|
 

Un atelier lecture de conte

Tous les quinze jours, durant une demi-heure, le vendredi matin, un petit groupe de calandrons s’installe dans la bibliothèque de français pour écouter, le plus silencieusement possible, une histoire lue.

C’est un moment préivilégié, pour le groupe et pour l’animatrice, de détente et de réflexion à la fois.

Après avoir imaginé les personnages en essayant de vivre l’aventure racontée, ils regardent les images en les commentant et sont, de nouveau, plongés dans l’histoire pour mieux la sentir et se laisser pénétrer. Après cette relecture, chaque enfant est invité à dire si cette histoire lui a plu ou non, chacun étant tout à fait libre d’avoir son avis, mais il doit donner la ou les raisons de son choix.

À la suite d’un échange rapide sur les personnages et les événements, beaucoup se rendent compte qu’ils se sont trouvés dans des situations semblables à celles de l’histoire. Ils en arrivent alors à une réflexion parfois très profonde.

Par exemple, certains ont bien compris l’histoire du plus beau poisson des océans qui, refusant avec dédain de faire plaisir à un tout petit poisson et de lui donner une seule de ses écailles étincelantes, s’était retrouvé seul, délaissé par tous. Il avait cependant, par la suite, regagné l’amitié de tous ses amis en acceptant, après bien des hésitations, de partager ce à quoi il tenait le plus : ses écailles merveilleuses.

Au cours de la réflexion, certains garçons d’un groupe de CM ont compris que leur vie était si précieuse pour eux qu’ils ne pourraient jamais la partager ... sauf avec une compagne, pour trouver le bonheur — en sachant qu’ils devraient pour cela abandonner des choses très importantes pour eux.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

 
A propos de Calestampar.org
CalHebdo 15 letra d’informacion aus parents e amics de la calandreta bogesa 11/02/.2002 "un còp èra, un gatòt regent qu’essajava d’apréner a dìder MIAO a sons mainats, shens s’i escader. E sabetz perque ? èra dens una escòla de murguetas !" per lo Eric Astie, au darrèr CA de l’escòla ! la (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS