mercredi, 10 janvier 2018|
 

Triton

Triton (en grec ancien Τρίτων / Trítôn) est, dans la mythologie grecque, un dieu marin, fils de Poséidon et d’Amphitrite, messager des flots.

La partie supérieure de son corps jusqu’aux reins est celle d’un homme nageant, la partie inférieure celle d’un poisson à longue queue. C’était la trompette du dieu de la mer qu’il précédait toujours en annonçant son arrivée au son de sa conque recourbée.

Les poètes attribuent à Triton le pouvoir de calmer les flots et de faire cesser les tempêtes. Au pluriel, dans les légendes, les tritons sont souvent devenus les équivalents masculins des sirènes. Ils étaient souvent représentés chevauchant des dauphins ou des hippocampes, et avec leurs conques marines, ils personnifiaient les rugissements de la mer.

OVIDE, dans les Métamorphoses, décrit Triton, fils de Poséidon, comme ayant le buste d’un homme et une longue queue de poisson, ainsi que des épaules couvertes d’écailles azur et pourpres.

PAUSANIAS décrit ainsi les tritons au II° siècle : ils avaient une chevelure de goémon, un corps recouvert de petites écailles dures, des ouïes placées derrière les oreilles, un nez et une bouche humaine, des mains étroites en forme de coquille et des jambes parfois réunies, parfois séparées, mais toujours en forme de queue de poisson.

Ce fut Triton qui s’occupa de l’éducation de sa fille, Pallas, et de celle de Zeus, Athéna. Pallas fut tuée par Athéna au cours d’une dispute entre les deux déesses.

Mosaïque antique du Triton réutilisée dans le Nymphaeum de Rome : Villa Giulia, à Rome.

Lekythos de Corinthe, vers 530 av. J.-C. Héraclès combattant Triton : Musée archéologique national, Athènes.

Héraclès et Triton. Intérieur d’une coupe de Siana attique à figures noires, vers 570-560 av. J.-C.. British Museum.

Arula (petit autel) : relief polychrome montrant le combat d’Héraclès et Triton a Musée du Louvre. Provenance : Sicile, fin du VIe siècle av. J.-C.

REPRÉSENTATIONS MODERNES

Triton, par Wenceslas Hollar (1607–1677) :
Thomas Fisher Rare Book Library, Université de Toronto.

Proue de navire : XVIIIè siècle. Fonds musée des Salorges. Musée d’histoire de Nantes.

Triton soufflant dans sa conque. Eau-forte de
Jacob de Gheyn (III) (1596–1641) ; Rijksmuseum.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

 
A propos de Calestampar.org
CalHebdo 15 letra d’informacion aus parents e amics de la calandreta bogesa 11/02/.2002 "un còp èra, un gatòt regent qu’essajava d’apréner a dìder MIAO a sons mainats, shens s’i escader. E sabetz perque ? èra dens una escòla de murguetas !" per lo Eric Astie, au darrèr CA de l’escòla ! la (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS