jeudi, 11 janvier 2018|
 

Sauvetage informatique dans le bordelais

Une mésaventure informatique (merci au spécialiste des "Fenêtres"), et son happy end racontée avec beaucoup d’humour par le président du club informatique de Bommes, qui publie vaillemment et régulièrement sur le net une Newsletter contenant des tas d’informations locales ou régionales, ce qui renforce et enrichit le tissu associatif local.

Mais pour commencer un petit poème de saison emprunté à Gérard Jugnot (1951- ) et un peu modifié :

La bonne humeur,
c’est comme les essuie-glaces,
ça permet d’avancer
même si ça n’arrête pas la pluie.

Interview du président par le reporter local Candide
- Monsieur le Président que vous est-il arrivé ?
- Après 35 ans de bons et loyaux services dans l’administration territoriale dont 25 à la Mairie de Pessac comme... je m’apprêtai à quitter mes fonctions rattrapé par la somme des années...
Il me fallait donc retirer les fichiers informatiques personnels de mon ordinateur de bureau.
Comme toujours, occupé par des fonctions accaparantes, l’avant dernier jour arrive et je trouve le temps, enfin, de m’en occuper.

- Ce n’était pas très prudent d’attendre ainsi ?
- D’accord mais quand on est débordé toute sa vie il reste encore quelque chose à faire d’important aux derniers jours d’activité.
Je transférai donc mes fichiers tranquillement sur un dossier de regroupement lorsque une fenêtre intempestive s’ouvre. Elle propose une mise à jour Microsoft. Je réponds naturellement non et continue mes transferts.
Cette fenêtre réapparaît souvent et cela énerve à la fin, le clic nerveux a du louper le non et tomber sur le oui.
Alors là ... catastrophe ... plus rien ne bouge. Le clavier, la souris sont inopérants, l’ordinateur est planté, planté de chez planté !!!

- Qu’avez-vous alors fait ?
- Habituellement, souvent en tout cas, en redémarrant la machine tout se remet en place, je l’ai donc arrêtée.
- Comment peut-on l’arrêter s’il n’y a plus rien qui bouge ?
- On coupe le courant tout simplement.
- Il n’a pas dû aimer ?
- Effectivement, à ma grande désillusion, il n’a pas voulu repartir, il n’a plus rien voulu savoir ...
J’étais dans de beaux draps, mes fichiers personnels prisonniers d’un ordi auquel je n’aurai plus accès le surlendemain, ce n’était pas la fête.

- Mais vous avez bien trouvé une solution ?
- Heureusement, c’était un jeudi, au Club, les informaticiens se retrouvent pour tester de nouveaux logiciels "libres, s’entend", entretenir les 15 machines et s’entretenir des nouveautés.
Je suis donc venu leur demander conseil et secours.
- Vous avez été bien reçu ?
- Evidemment c’est tout l’intérêt d’un Club, pouvoir étudier un problème à plusieurs, chacun apportant son expérience et ses connaissances, rechercher des solutions et lancer les expérimentations.
- Quelles solutions ont été envisagées et utilisées ?
- Mes amis me proposent deux solutions :

  • 1 : un CD Windows XP Live ou Boot, réalisé avec nlite.
  • 2 : un CD Linux UBUNTU 7.10 Live et installable.

Le CD live démarre (il faut peut-être revoir l’ordre de démarrage dans le BIOS), le système d’exploitation qu’il contient se charge en mémoire, il n’y a pas d’utilisation du système d’exploitation du disque dur. Mais on peut accéder aux données que le ou les disques durs contiennent (répertoires, dossiers, fichiers) on peut même modifier ces données.

- C’est bigrement intéressant quand on est planté !
- Oui, j’ai essayé la première solution .... sans succès.
- Panique à bord.
- Non, avec le CD Linux UBUNTU j’ai pu accéder à mes données sur le disque dur et transférer sur ma clef USB.
Youpi, j’étais sauvé, le CD Linux UBUNTU était une bonne solution, et il y a certainement d’autres solutions à ce type de mésaventure.

- C’est très bien, mais où le commun des utilisateurs peut-il se procurer ces programmes ?
- Sur internet tout simplement, ils sont "libres" et téléchargeables
- Quelle conclusion tirez-vous, M. le Président, de cette aventure ?
- Il faut envisager ce type de problème. Se préparer, avoir des solutions, des outils et les expérimenter pour savoir les utiliser quand on est en situation de blocage et si possible, avoir tissé un réseau d’amis afin de partager les expériences et s’entraider en cas de problème.

Candide se rappelle, lui, qu’il a perdu plusieurs fois tout ce qu’il avait sur son ordi.
Même si ce sauvetage est réussi, il faut penser à faire des sauvegardes.
Cela fera l’objet d’un autre questionnement.

Lettre de diffusion bi-mensuelle, éditée par le Club Informatique de Pujols sur Ciron

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

 
A propos de Calestampar.org
CalHebdo 15 letra d’informacion aus parents e amics de la calandreta bogesa 11/02/.2002 "un còp èra, un gatòt regent qu’essajava d’apréner a dìder MIAO a sons mainats, shens s’i escader. E sabetz perque ? èra dens una escòla de murguetas !" per lo Eric Astie, au darrèr CA de l’escòla ! la (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS