samedi, 18 novembre 2017|
 

Roue libre

Dans le Philosophie Magazine N°38 d’avril 2010, un billet de Thierry Paquot, l’auteur de Faiseurs de Villes (Infolio 2010), intitulé "En roue libre" m’a donné envie d’explorer toutes les sensations fortes que pédaler éveille en moi, une fois de plus, en cette fin d’été,
et de me laisser aller à ce qu’il appelle la topo-analyse à-la-Bachelard, "l’expérience de la géographie existentielle par les sens".

Recroquevillé

A deux pas de chez moi, parmi ces centaines de jardins stéréotypés dont je ne retiens que les jonchées de fleurs fanées au pied des lauriers etc..., du haut de mon vélo, j’ai entrevu ce personnage.

Le puits au coeur du jardin abandonné

Une autre fois, juste au moment où j’allais rebrousser chemin, dégoûtée par l’absence de voie cyclable, voici l’eau de vie, à l’abri de sa tôle rouillée, qui ne demande qu’à rejaillir.

"Hands up", le pin tend son moignon, c’est tout ce qui lui reste après la tempête

à suivre

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

 
A propos de Calestampar.org
CalHebdo 15 letra d’informacion aus parents e amics de la calandreta bogesa 11/02/.2002 "un còp èra, un gatòt regent qu’essajava d’apréner a dìder MIAO a sons mainats, shens s’i escader. E sabetz perque ? èra dens una escòla de murguetas !" per lo Eric Astie, au darrèr CA de l’escòla ! la (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS