dimanche, 19 novembre 2017|
 

Régates d’antan à Andernos-les-bains

Depuis le samedi 13 juin une exposition, Focus sur les régates à Andernos, est présentée en plein air pour l’été sur la jetée et sur l’esplanade : "ces événements ont en effet contribué à la naissance de la station balnéaire".

Une dizaine de panneaux bien installés présentent des cartes postales commentées sur les premières régates dès 1900.

Le bassin d’Arcachon tient une place importante dans le genèse du yachting, la navigation de plaisance. Des régates internationales y sont organisées à partir de la deuxième moitié du XIX° siècle. En 1900, sous l’impulsion du Maire d’Andernos-les-Bains Louis David, sont créées dans la commune les premières régates. D’abod disputées par les marins locaux, les régates furent courues sur des bateaux réservés à la pêche et à l’ostréiculture : les pinasses, également appelées tilloles. Ces régates très vite renommées contribuèrent à la naissance de la station balnéaire que devint Andernos-les-Bains.
Les régates d’Andernos-les-Bains avaient lieu plusieurs fois par an et attiraient un public nombreux. Des trains spéciaux étaient affrétés en prévision de ces festivités. Pas moins de huit trains débarquèrent ainsi le 15 août 1905 à la gare d’Andernos-les-Bains.
À l’occasion du X° anniversaire de nos fêtes nautiques, Monsieur le Maire Louis David propose de donner aux régates, qui auront lieu le 21 août, un éclat tout particulier. Ces fêtes dureraient deux jours le 21 et le 22 août. (Délibération du Conseil Municipal, 2 juillet 1910).
Chapiteau pour les officiels, défilé de bateaux fleuris et orchestre marquèrent notamment ce dixième anniversaire, devenues alors régionales. Un bal champêtre fut également donné sur le Place Gambetta à l’occasion de ces Grandes régates. Les dépenses s’élevèrent à 400 francs pour les deux jours. Le Maire obtint à titre gracieux l’édification d’un kiosque temporaire pour la musique. C’est la fanfare d’Arès et ses vingt-cinq musiciens qui constituèrent l’orchestre du bal pendant les deux soirées, moyennant la somme de 250 francs.
En plus des récompenses officielles distribuées aux gagnants (25 francs pour le premier + une médaille du ministère de la Marine), des généreux donateurs complétaient ces prix par des objets divers : compas de marine, jumelles, caisses de vin...
Les régates ont été courues à l’origine par des ostréiculteurs et des pêcheurs sur leurs bateaux de travail (pinasses à voile et à rame).
L’association Sport nautique d’Andernos est ensuite créée en mai 1920 dans le but d’encourager le goût de la navigation de plaisance par des régates et des fêtes nautiques. Avec la mode du yachting, les régates vont s’ouvrir aux voiliers de plaisance et les participants se diversifier.
Celles de pinasses à voile seront courues jusqu’en 1962, puis relancées depuis les années 1980 par un réseau d’associations soucieuses de préserver le patrimoine maritime local. Elles font l’objet de compétitions entre les communes du Bassin d’Arcachon du mois de juin au mois de septembre chaque année. Le 13 juin 2015, s’est tenue à Andernos-les-Bains la régate des maires de ces dix communes : Andernos-les-Bains, Arcachon, Arès, Audenge, Biganos, Gujan-Mestras, Lanton, La Teste-de-Buch, Lège-Cap-Ferret et Le Teich.
L’avènement de la station balnéaire
Petite bourgade de pêcheurs et d’ostréiculteurs jusqu’à la fin du XIX° siècle, Andernos est devenue Andernos-les-Bain en 1897. Elle va progressivement se transformer sous le mandat du Maire Louis Théodore David (1856-1931). Avocat, conseiller général, chevalier de la légion d’honneur, sénateur à partir de 1920, ce visionnaire va enchaîner les actions d’urbanisme pour à la fois améliorer les conditions de vie des Andernosiens et façonner la station touristique : construction de nouvelles routes, installation de l’éclairage public, aménagement des places terrasses en front de mer, nettoyage des plages, protection et mise en valeur du patrimoine archéologique, agrandissement de la gare, mise en place des trains de plaisir les dimanches et jours fériés...
La construction de la jetée permettra à partir des années 1920 d’admirer au plus près les régates, événements devenus incontournables.
La plus longue jetée du Bassin, 232m, un soir de juillet 2015
Coucher de soleil localisation par GPS sur OpenStreetMap

Participez à l’étédesvilles&villages en déposant vos photos estivales sur Wikimedia Commons.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

 
A propos de Calestampar.org
CalHebdo 15 letra d’informacion aus parents e amics de la calandreta bogesa 11/02/.2002 "un còp èra, un gatòt regent qu’essajava d’apréner a dìder MIAO a sons mainats, shens s’i escader. E sabetz perque ? èra dens una escòla de murguetas !" per lo Eric Astie, au darrèr CA de l’escòla ! la (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS