jeudi, 7 décembre 2017|
 

Rééducation mathématique - reconstruction du nombre

Comment faire avec un enfant, un ado ou un adulte qu’un "blocage" mathématique perturbe ? avec un jeune dyspraxique (trouble des coordinations) ?

gepalm

Au niveau théorique, dans la lignée de Piaget (socio-constructivisme), les 5 premiers stades de développement et stt les deux pré- :

  • sensori-moteur
  • pré-opératoire : l’âge du « et puis » (pas de coordination des pensées)
  • opératoire : capacité de penser simultanément, de coordonner plusieurs points de vue
  • pré-formel : l’accès aux gds nombres
  • formel

Le GEPALM, au lieu d’attendre que la maturation favorise naturellement le passage d’un stade à l’autre, propose des outils pour aider au passage en cas de blocage : Comment construire la capacité de ... ?

Ces outils sont toujours centrés autour de l’enfant, qui participe à leur élaboration. Ils sont toujours dans la ZPD de chaque enfant, cad juste un peu au-dessus de ses compétences afin de lui permettre de progresser.

Au passage,

  • un peu de philosophie nous a fait rêver (ou cauchemarder), en particulier autour de la distinction entre le réel et la réalité, distinction capitale pour amener chaque enfant à se décentrer.

Avec mes mots à moi : chaque enfant vit dans sa réalité (son monde à lui, le carcan de son vécu, les éléments affectifs perturbateurs), l’éducation lui apprend à connaître le réel, à se heurter aux structures du réel et à finalement accepter son existence (le monde de tous)

ou, si l’on reprend Le cru et le cuit de Lévy-Strauss, pour atteindre le réel, il faut au préalable pouvoir faire abstraction du vécu.

- un peu de vocabulaire pour se re-situer

  • les 3 domaines de l’infra-logique : temps, espace, causalité
  • et les 3 structures logiques : classification (tri), sériation (relations et ordre), combinatoire.

Les recommandations concernant la (re)construction du nombre s’adressent aux enseignantes de maternelle et à mon avis de CP et plus, stt en ce qui concerne l’ASH : l’adaptation scolaire et scolarisation des élèves handicapés est un programme du système éducatif français.

Il nous a été recommandé :

  • de manipuler uniquement des choses déplaçables (du discontinu pour aider à la conservation du nombre) et que l’on peut cacher,
  • de matérialiser les transformations UN à UN avec des jetons par exemple,
  • de partir du PAS PAREIL pour trouver COMMENT RENDRE PAREIL (et non « autant »),
  • de faire faire systématiquement de la rétroaction à l’enfant — reprendre le défilement des étapes d’une action,
  • de considérer toute activité comme un bilan ; analyser au lieu d’expliquer permet à l’enfant de comprendre : l’enseignante lui pose des questions,
  • de manipuler toutes sortes de codages avant de recourir à celui des chiffres,
  • d’éviter la feuille A4 pour les activités liées à l’espace,
  • de construire les définitions en trois étapes : se mettre en situation d’opérer, généraliser, définir en dernier.

PS. Nous avons construit des débuts d’histoires qui permettaient aux enfants de manipuler des objets déplaçables sans risque (pas d’allusion au temps, aux maths ...),

et nous avons construit des maquettes pour mimer leurs déplacements et favoriser le comptage.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

 
A propos de Calestampar.org
CalHebdo 15 letra d’informacion aus parents e amics de la calandreta bogesa 11/02/.2002 "un còp èra, un gatòt regent qu’essajava d’apréner a dìder MIAO a sons mainats, shens s’i escader. E sabetz perque ? èra dens una escòla de murguetas !" per lo Eric Astie, au darrèr CA de l’escòla ! la (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS