lundi, 20 novembre 2017|
 

Rakonte-moi...

Depuis l’an dernier, Ryxeo développe un nouveau logiciel Raconte-moi que plusieurs utilisateurs testent régulièrement.

A l’origine, ce logiciel était prévu à destination de lecteurs-écrivains débutants qui devenaient acteurs en écrivant, en lisant des yeux ou/et à haute voix, et ce pour une utilisation en classe ou dans des structures éducatives informatisées.

C’est le cas actuellement, notamment dans plusieurs écoles de l’académie de Dijon grâce aux mini-Tice, sous le parrainage de Jonathan Tessé : voir le compte-rendu de séance dans la classe de CP d’Isabelle BRINAS. Les énigmes sur les animaux extraordinaires rencontrées par ses élèves sont à écouter sur.

Pour des raisons de santé (épaule gauche immobilisée) je suis bloquée à domicile et j’en profite pour détourner le logiciel de son usage ; je voudrais constituer une bibliothèque audio en ligne pour lecteurs-débutants, et voilà, ce que je vis comme une formidable aventure intellectuelle et humaine se met en place autour d’une simple recherche de ressources libres.

Nous avons bien déblayé le terrain depuis cinq ans, grâce à la ténacité d’Hervé Baronnet qui a sélectionné de nombreux textes libres utilisables pour le logiciel ALLER, et les a classés par niveaux de difficulté, notamment parmi les fables d’Esope et par types de textes.

Le travail actuel est un peu différent puisque je suis à la recherche de textes illustrés, dans le prolongement de la collecte effectuée pour le logiciel de lecture d’image, Devine.

Avec Raconte-Moi, nous passons de la lecture d’une image fixe à celle d’images séquentielles, avec ou sans support de l’écrit.

Mes objectifs "scolaires" sont doubles et se résument ainsi, de façon certes un peu lapidaire,

  • et langagière, c’est à dire le patrimoine véhiculé par cette langue : cf. introduction historique complète sur le site de la BNF ainsi que de la bibliothèque de Metz dont le catalogue raisonné sur la littérature de jeunesse fait le lien entre l’histoire de l’illustration et le contexte politique ou économique et surtout les découvertes techniques (gravure, lithographie...)

Mes outils sont personnels (bibliothèque familiale ... et le scanner) et surtout internet ; mais parfois aussi des prêts inattendus et émouvants, par exemple de la petite-fille d’un couple d’instituteurs "Freinet".

Si je fais le point sur les directions adoptées au fil des semaines,
- occitan : initiation (lexique) et débutants
- anglais : initiation (ABC et comptines) et débutants
- français : débutants (albums de Benjamin Rabier ; contes d’ici et d’ailleurs)
- découverte de la nature : débutants

Allez à la découverte de mes trouvailles et coups de coeur sur.

C’est dans un article de Dominique Salini, qui organise les universités populaires de l’UPCP-Métive en Poitou-Charente depuis trois ans, que je retrouve mes préoccupations "langagières" :

Plus qu’un outil utilitaire, la langue va bien au-delà d’un simple dire immédiat, elle véhicule des mémoires, des histoires, et en somme tout un inconscient plus ou moins refoulé.

Dans un article intitulé Souffle coupé, respiration retrouvée, tout un programme.

Pour mes CE1, et les autres naturellement : ANDERSEN

Pour ou contre les "contes" ? Comme l’écrit Jean-Paul GOUREVITCH : La querelle ne tarde pas à rebondir en plein XIXe siècle scientifique où Hetzel et Jean Macé démontrent que science et imagination ne sont pas antinomiques "Convenez, écrit Jean Macé,le fondateur de la Ligue de l’enseignement, dans l’histoire d’une bouchée de pain (Hetzel 1861), qu’il n’y a pas beaucoup de contes de fées qui soient plus merveilleux que l’histoire de cette tartine de confitures qui devient petite fille, de cette pâtée qui devient chat, de cette herbe qui devient boeuf."

Textes et Documents N°899

J’ai commencé à reprendre les contes d’Andersen qui se trouvent sur wikisource avec des illustrations de Pedersen ou autres ; et je rédige des questionnaires de lecture pour mes élèves pour cette fin d ’année scolaire, questionnaires que je mettrai en ligne au fur et à mesure.

- Le lutin et l’étudiant

- C’est la vérité

- L’aiguille à repriser

LES CONTES D’ÉPINAL

Sources

Aux origines de l’album

Certains textes sont en libre téléchargement : sur wikisource ou in libro veritas notamment ; certaines illustrations sont disponibles sur wikimedia, et j’ai un album de famille "Contes du foyer".

- Le conte du nain jaune

À mettre en écho, notamment pour le sens du merveilleux avec certains contes berbères

- L’histoire du terrible Raminagrobis et des souris

Pour chacun des textes enregistrés, je dépose également le tapuscrit et un questionnaire de lecture adapté aux CP pour le premier, et aux CE1-CE2 pour les deux autres.

- Cendrillon

- La petite aux grelots

- Compère le Loup, Maître Renard, Commère la Chèvre et ses petits Biquets

Une bonne introduction à la place des contes d’Epinal dans la préhistoire de l’album se trouve sur le site de la BNF, à la découverte du livre

Le magasin d’éducation et de curiosité de Pierre-Jules STAHL

Les illustrations par l’artiste danois Lorentz Frölich sont pour beaucoup dans le charme de ces albums.

Sa place dans la littérature de jeunesse

Le projet de Hetzel et Macé : la science récréative , brillamment analysée par Ségolène Le Men

- La chasse aux papillons

- Mademoiselle Mouvette

- La transformation de Maître Tom

- Foolish Zoe

Ces albums sont en anglais, parce que je n’ai trouvé pour l’instant que la traduction des textes originaux, en anglais !!!

QUELQUES SEMAINES PLUS TARD, ÇA Y EST, EN FRANÇAIS,

grâce à la médiation éclairée et obligeante d’une colistière, Gallica m’a entrouvert ses portes ;

- voici une des nombreuses histoires de Melle Lili et son cousin Lucien, Moulin à Paroles ;

- ainsi que Jujules et la neige.

Pour les plus petits, j’ai commencé la traduction en français d’une vingtaine de DJATAKA TALES,

- The elephant and the dog

Illustrés par Ellsworth Young, dans l’édition anglaise de 1912. Ces contes font partie du patrimoine indo-européen et il est donc possible de les faire entrer en résonance avec les fables d’Esope ou de La Fontaine par exemple.

- Pourquoi la chouette n’est-elle pas la reine des oiseaux ?

- La chouette et le corbeau, version 2013 illustrée par Yvain Coudert, de Ryxéo.

- Le boeuf jaloux du cochon.

- Le lapin pas malin.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

 
A propos de Calestampar.org
CalHebdo 15 letra d’informacion aus parents e amics de la calandreta bogesa 11/02/.2002 "un còp èra, un gatòt regent qu’essajava d’apréner a dìder MIAO a sons mainats, shens s’i escader. E sabetz perque ? èra dens una escòla de murguetas !" per lo Eric Astie, au darrèr CA de l’escòla ! la (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS