lundi, 15 janvier 2018|
 

Pierrot couleur de lune

le spectacle

dédié à tous les enfants à qui un adulte sans indulgence a dit un jour ou l’autre
" T’es dans la lune ?"

les pieds sur terre ou la tête dans les étoiles ?

Fragiles bulles de rêves irisés

Quel métier choisir ? tout seul ! de nuit !

BOULANGER,

JE FAIS DES CROISSANTS, DES BAGUETTES, DES BRIOCHES, DES PAINS CHAUDS ...

le temps des farces ... au hibou

Les mains dans la farine

J’APPRENDS À "TOUILLER" ET À FABRIQUER DES COULEURS DANS MON SAC À MAGIE

Colombine, la voisine du pressing d’en face, qui lui en fait voir de toutes les couleurs

merci monsieur de La Fontaine

Et bonjour, mamzelle ma voisine ...
Que vous êtes jolie ...

et un foulard arc-en-ciel pour déclarer sa flamme

Le Pierrot de Fanny, 5 ans
Le Pierrot de Severine qui servira de support d’activité
Pierrot et Colombine dans le hamac, marionettes pour la classe

sur le chemin du retour, pompiers et policiers au travail


et un lézard provençal-arcachonnais

Un proverbe en provençal, à la manière de Ronsard

contexte linguistique de cette citation, par Tederic Merger, webmestre de gasconha.com

En gascon, graphie "franco-phonétique", la phrase pourrait donner (avec des différences possibles suivant l’endroit, et je ne connais pas les spécificités qu’aurait ici le gascon du pays de Buch - moi, je connais "lisèrp" pour "lézard") :
"Gai lisèrp bèu (lou) toun soureilh, que lou tèms passe trop lèu, e deman/douman plaouera belèu."

Et c’est très proche du provençal :
"Gai lesert bèu toun soulèu, que lou tèms passe trop lèu, e deman ploura belèu."

Les mots pour "soleil" et "lézard" sont un peu différents.
Je ne suis pas sûr que le gascon dise "gai" (à prononcer "gaï" de toute façon), mais peut-être que oui.
"demain" se dit plus souvent "douman" en gascon (mais "déman" en Médoc, je crois).
Pour "pleuvra", je crois que le gascon du Médoc dit "pléoura". Moi (gascon d’Albret-Armagnac), je dis "plaouéra". Le gascon de Buch, je ne sais pas, mais tout ça est très proche.

En graphie normalisée alibertine, le gascon donnerait :
"Gai lisèrp bèu (lo) ton sorelh, que lo tèmps passa tròp lèu, e deman/doman plaverà benlèu."
avec perte de rime à cause de "sorelh".
Et le provençal donnerait :
"Gai lesert bèu ton solèu, que lo tèmps passa tròp lèu, e deman plorà (plourà ?) benlèu."

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

 
A propos de Calestampar.org
CalHebdo 15 letra d’informacion aus parents e amics de la calandreta bogesa 11/02/.2002 "un còp èra, un gatòt regent qu’essajava d’apréner a dìder MIAO a sons mainats, shens s’i escader. E sabetz perque ? èra dens una escòla de murguetas !" per lo Eric Astie, au darrèr CA de l’escòla ! la (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS