Vous êtes ici : Accueil » Patrimoine régional » Histoires locales en Buch et Born » Michel Doussy et l’artisanat des hommes de mer

Michel Doussy et l’artisanat des hommes de mer

D 3 novembre 2018     H 23:18     A Annie Lesca     C 0 messages


Ce diaporama organisé par l’Académie du Bassin à la Centrale testerine a été préparé et présenté par Michel Doussy à qui nous devions le prêt d’un portulan hollandais qui a fait le tour du Bassin d’Arcachon dans le cadre de nos expositions locales des années 80. Le professeur Jacques Bernard m’en avait fourni un descriptif : Carte de Van Keulen, le havre d’Arcasson.

Sur WikimediaCommons

Tout aurait commencé avec la vierge de Thomas Illyricus, célèbre prédicateur international venu se réfugier en 1519 dans une colonie agricole testerine appartenant à la sauveté de Notre-Dame-des-Monts des Cordeliers. Cette statue en albâtre provenant de la fabrique de Nottingham aurait été trouvée sur la plage après le naufrage d’un navire anglais.

Sur WikimediaCommons

Plusieurs témoignages de la vie des marins et de leur piété sont encore présents dans la chapelle des marins, en particulier :

  • le tonneau de Dosmion Laborde
  • les tableaux de naufrages
  • les maquettes
  • les ex-voto.
Sur WikimediaCommons

La mémoire nautique s’est perpétuée dans la maquette d’une chaloupe baleinière et de tout son mobilier, y compris les gaffes et les harpons. Il y eut pendant longtemps deux côtes de baleine de 3m de haut et de 35cm de large enfoncées en haut des escaliers de l’église d’Arcachon. Des langues de baleine étaient livrées à l’épiscopat de Bordeaux pendant le Carême.

Œuvres d’art réalisées à partir du savoir-faire de différents métiers.

  • Statuette en dent de cachalot
  • Couteau de morutier
  • Panetières suspendues aux volets en bois à La Teste
  • Fioles protégées par des cordages tressés
  • Corde de la cloche de St Dominique
  • Maquettes de bateaux en bouteille de verre transparentes, dont les mâts étaient redressés en tirant sur une corde.
  • L’art des pontons : autel portatif de la Passion dans une bouteille
  • tabatières en forme de sabot, de moule, de Jean-qui-rit/Jean-qui-pleure.
  • un compas inversé qui se suspendait au plafond de la cabine de l’amiral d’un trois mâts pour être lue depuis la position horizontale ! réalisé avant 1920 puisque l’ouest est indiqué par O au lieu de W.
  • un vase en terre cuite habillé de minuscules coquillages collés.
  • des foënes de bassin à 7 dents sans ardillon pour pêcher les soles
  • un marteau de calfat
  • des têtes de mâts en bois pour les chalutiers en fer.

Dans la même rubrique

1er mai – Pereta e son pòt de leit

1er janvier 2012 – "Réclames" arcachonnaises en 1929

17 décembre 2011 – Tableautins d’hiver

29 novembre 2011 – Arcachon gourmand, noël 1929

26 novembre 2011 – Arcachon chic 1929, version Garitey couture

Un message, un commentaire ?
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?