mardi, 21 novembre 2017|
 

Les années 50 à la base sous-marine de Bordeaux

Décidément, les retours en arrière sont de saison : une manière de tourner le dos au présent et à l’avenir ? et puis le passé et les morts n’ont pas la parole pour nous contredire... Vive l’histoire.

L’exposition dont c’est le dernier jour, joue entre autres avec l’ambiance électrique pour nous replonger dans les années 50, pardon cela s’appelle maintenant la scénographie.

Beaucoup de souvenirs remontent en surface pour la sexagénaire que je suis, entre autres le solex et ses déséquilibres brutaux provoqués par son guidon surchargé et les essais plus ou moins réussis de démarrage en poussant la poignée.

Prêt hebdomadaire de mon grand-père dans les années 60, pour aller au cimetière de la ville voisine arroser les rosiers blancs de la tombe de son fils aîné mort à sept ans. Quel crève-coeur ce devait être pour lui de ne plus pouvoir faire le déplacement ! Et moi je partais toute fière de cette responsabilité nouvelle pétaradante ... mais ravie de retrouver au retour mon vélo docile et silencieux.

cliché Martine P.
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

 
A propos de Calestampar.org
CalHebdo 15 letra d’informacion aus parents e amics de la calandreta bogesa 11/02/.2002 "un còp èra, un gatòt regent qu’essajava d’apréner a dìder MIAO a sons mainats, shens s’i escader. E sabetz perque ? èra dens una escòla de murguetas !" per lo Eric Astie, au darrèr CA de l’escòla ! la (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS