samedi, 18 novembre 2017|
 

Le passage à l’écriture

Irène Laborde

Tous les étés, en fin d’année scolaire, je relis ce texte de sept pages d’une traite, comme un poème en prose, le stylo à la main, avec chaque fois des passages soulignés différents, mais toujours la gorge serrée en ralentissant sur les deux textes d’enfants, le fennec de Ludovic et l’arbre mort de Vladimir.

Chaque fois je bute sur telle ou telle phrase et même en la relisant trente six mille fois (comme ils disent), elle me demeure incompréhensible ; cette année c’est :

"Alors que la situation psychanalitique tend à faire se lever les refoulements en luttant contre un déplaisir d’origine narcissique, l’éducation s’appuie sur le narcissisme de l’éduqué pour s’assurer la domination des pulsions".

Tous les ans, l’aventure de l’écriture impliquée vécue pendant mes derniers mois de classe en CE1 suscite ce besoin de relire cet article d’Irène Laborde, de revivre ses élans et ses garde-fous ;

ça germe...

et cette année s’y rajoute une réflexion sur l’écriture-blog des ados et des moins jeunes.

- Feu orange devant les trois conditions indispensables pour accroître le pouvoir de l’écrivain débutant sur la réalité :

  • éveiller et soutenir le désir de combler un manque,
  • déplacer le fantasme,
  • ancrer l’activité de penser dans l’expérience propre.

- Second feu orange concernant les liens entre le premier jet et la réécriture, le passage

  • de l’émergence de la parole intime déplacée
  • à son caractère social (public).

Nos premiers textes se sont introduits dans la classe cette année sans crier gare, après le passage d’un illustrateur de livres de jeunesse Jean-François Martin

Liaison 33 - mai 2009

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

 
A propos de Calestampar.org
CalHebdo 15 letra d’informacion aus parents e amics de la calandreta bogesa 11/02/.2002 "un còp èra, un gatòt regent qu’essajava d’apréner a dìder MIAO a sons mainats, shens s’i escader. E sabetz perque ? èra dens una escòla de murguetas !" per lo Eric Astie, au darrèr CA de l’escòla ! la (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS