mercredi, 18 octobre 2017|
 

Barbe-Bleue, version Epinal

Voici le texte des légendes des seize vignettes enregistré avec RaconteMoi.

Barbe-Bleue, collection Épinal

Il y avait une fois un puissant seigneur appelé la Barbe-Bleue qui était si laid et si terrible qu’il était craint de toutes les femmes.
Il finit cependant par se faire agréer d’une de ses voisines qui était fort jolie.
Au bout d’un mois de mariage, Barbe-Bleue partit en voyage et en remettant les clefs à sa femme, il lui défendit de visiter certain petit cabinet.
Pendant son absence sa femme invita plusieurs de ses amies et leur montra ses richesses et ses beaux appartements.
Poussée par la curiosité, elle ouvrit la porte du petit cabinet et vit les corps des sept femmes que son mari avait épousées.
Ayant laissé tomber la clef dans le sang, elle essaya en vain d’en faire disparaître les tâches.
De retour de son voyage, la Barba-Bleue voyant la clef tâchée de sang, menaça sa femme de la mettre à mort.
La pauvre femme courut prévenir sa sœur Anne de monter sur la haute tour pour faire signe à ses frères qu’elle attendait.

La sœur Anne monta sur la tour, regarda au loin, mais n’aperçut qu’un nuage de poussière formé par un troupeau de moutons.
Pendant ce temps la Barbe-Bleue tenant un grand coutelas, criait à sa femme : descends vite ou je monterai là-haut !
Anne, ma sœur Anne, ne vois-tu rien venir, disait la pauvre femme ? Je vois deux cavaliers, mais ils sont encore loin, répondit-elle.
La Barbe-Bleue se mit à crier si fort cette fois que toute la maison en trembla.
La pauvre femme descendit et fut se jeter à ses pieds tout éplorée et tout échevelée.
Il faut mourir lui dit-il : puis la prenant par les cheveux, il leva le bras pour lui trancher la tête.
Tout à coup la porte vola en éclats, et les deux frères se précipitant sur la Barbe-Bleue lui passèrent au travers du corps.
La Barbe-Bleue n’ayant pas d’héritiers, sa femme hérita de ses biens, et en profita pour marier sa sœur Anne à un jeune homme qui l’aimait depuis longtemps.

Lire « Les sept femmes de la Barbe-Bleue et autres contes merveilleux » d’Anatole France.

Écouter le livre audio.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

 
A propos de Calestampar.org
CalHebdo 15 letra d’informacion aus parents e amics de la calandreta bogesa 11/02/.2002 "un còp èra, un gatòt regent qu’essajava d’apréner a dìder MIAO a sons mainats, shens s’i escader. E sabetz perque ? èra dens una escòla de murguetas !" per lo Eric Astie, au darrèr CA de l’escòla ! la (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS