mercredi, 10 janvier 2018|
 

Activités de sauniers à la Dune du Pilat

La découverte au Pilat en 1982, par Philippe Jacques, d’un fragment de vase protohistorique a provoqué à l’époque bien des sourires dubitatifs chez les spécialistes, sauf de la part de l’archéologue André Coffyn qui nous a informés qu’on lui avait remis des fragments de pilettes, recueillis aussi à flanc de dune, attestant une activité saunière à l’âge du fer ; il nous a encouragés à poursuivre nos recherches et, trente ans plus tard, le bilan est éloquent.

Comme le remarque Philippe Jacques qui a repris les surveillances et interventions ces dix dernières années (rapport de prospection-inventaire de 2006, en ligne) :

Cette exploitation du sel est vraisemblablement un des éléments moteurs de l’installation de populations protohistoriques dans ce secteur.

En 2007, l’INRAP (Institut National des Recherches Archéologiques Préventives a passé une convention avec Ph. Jacques pour réaliser les diagnostics préalables aux permis de construire sur le territoire de la commune de La Teste-de-Buch.

EXPOSITION DE 2013

Le catalogue de cette exposition, comme celui de l’exposition de 2010 sur la forêt, est un ouvrage de référence pour la protohistoire et l’activité des sauniers mais aussi pour les autres périodes.

Toutes les informations, toutes les illustrations de notre fiche sont issues de ce catalogue avec l’accord de l’auteur et de son équipe.

Premier brouillon de fiche le 9 juin 2015

- Une proposition de reconstitution a été illustrée par le plasticien préhistorien Gilles Tosello pour une exposition, qui nous a donné son accord pour reproduction ici :

Six pieds sous terre, par M. Bilbao et H. Barrouquère, 2011, page 40

- Exploitation protohistorique du sel à Salies-de-Béarn

LA DUNE, UN MONUMENT ÉPHÉMÈRE À L’ÉCHELLE GÉOLOGIQUE ?

- Le rapport final du BRGM de 2010 sur la mise en place du suivi de l’évolution récente de la Grande Dune du Pilat est consultable en ligne ici :

Les résultats issus de cette analyse confirment le déplacement vers l’est du trait de côte à une vitesse de 1 à 3,5 m/an croissante du sud vers le nord. Par contre, le déplacement global vers l’est de la crête de dune est plus important au sud (où il atteint localement 70 m) qu’au nord. Un déplacement vers l’ouest est par endroit observable. Enfin, la limite dune/forêt se déplace vers l’est à une vitesse de 1 à 5,5 m/an.
Entre 10 et 20 m au dessus de la plage, 2 à 4 paléosols intermédiaires
apparaissent. Il s’agit des premières archives dunaires.

- De son côté, le géologue Jean-Marie Froidefond, dont la thèse des années 1980 fait toujours autorité, vient d’être sollicité par les éditions Sud-Ouest pour un ouvrage de vulgarisation de qualité qui est l’occasion d’actualiser nos connaissances sur la Dune.

BRIQUETAGES PROTOHISTORIQUES, UN PEU DE BIBLIOGRAPHIE

- Gouletquer P.-L. Briquetages et sauneries : Annales de Bretagne. Tome 77, numéro 1, 1970. pp. 135-153.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

 
A propos de Calestampar.org
CalHebdo 15 letra d’informacion aus parents e amics de la calandreta bogesa 11/02/.2002 "un còp èra, un gatòt regent qu’essajava d’apréner a dìder MIAO a sons mainats, shens s’i escader. E sabetz perque ? èra dens una escòla de murguetas !" per lo Eric Astie, au darrèr CA de l’escòla ! la (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS