vendredi, 19 janvier 2018|
 

ALLER en CE2, rentrée 2014

Les élèves de CE2 ont travaillé depuis le début de la semaine un extrait d’un conte traditionnel intitulé "Jeannot Lapin et les ciseaux" qui les a beaucoup amusés. Ils avaient eu une séance en salle informatique il y a quinze jours pour leur présenter le déroulement des séances et les objectifs que l’enseignante nous a fixés.

Christian, de son côté, a saisi le texte et préparé un module pour ALLER, avec deux exercices pour toutes les activités proposées par le logiciel, module qu’il a déposé dans notre box partagée pour les essais préalables la semaine dernière. Mais nous avions oublié que la version d’ALLER utilisée à Bommes est plus ancienne que nos versions de test et ne bénéficie donc pas des dernières corrections de bugs, d’où une mauvaise surprise pendant la séance avec "Recherche rapide".

Le plus long a été de déposer en amont le module sur l’espace personnel de travail de chaque élève : il faut actuellement compter deux bonnes heures pour 25 comptes individuels avec "alacarte" et les manipulations sont trop complexes pour les déléguer aux enfants, sans compter qu’il s’agit d’une procédure longue sans intérêt pédagogique. Une affaire à suivre...

- Rappel du fonctionnement,

- lecture du texte syncopée en butant volontairement sur certains mots,

  • et hop, les voilà lancés dans Texte à trous. Les enfants sont concentrés dans la lecture et l’activité.

Mais ils s’arrêtent quand ils ont rempli les six cases vides qui s’affichent sur la page. Aucun ne trouve l’ascenseur, dont le manque de visibilité a déjà été signalé, et il nous faut intervenir individuellement.

  • Le second exercice leur pose plus de problèmes, même en se redisant à voix haute l’alphabet, et plusieurs d’entre eux font n’importe quoi, un peu vexés de voir ensuite toutes les cases rouges, au moment de vérifier leurs réponses. Certains recommencent, se font aider par un(e) voisin(e).

- Seconde activité Ordre alphabétique avec une progression dans le nombre de mots (5 au premier, 10 au second) ; tous les mots commencent par une lettre différente...

- "Activités suivantes dans l’ordre de votre choix" ; nous n’avons pas à intervenir, la ruche s’active ;

  • nous en profitons pour observer et éventuellement encourager à refaire un exercice. Nous tirons des conclusions sur leurs difficultés pour les prochains modules. Nous distribuons le texte saisi comme aide de lecture avec l’activité de "Mots mélangés" ou "Phrases mélangées".
  • Un élève découvre un nouveau jeu tricolore et Christian en profite pour expliquer que toutes les activités seront enregistrées à partir de la prochaine séance et que la maîtresse aura accès aux bilans individuels... Ce qui freine les élans créateurs de notre troupe !!!

- Regroupement des élèves pour leur expliquer qu’il vaut mieux fermer le travail en deux étapes, d’abord le logiciel puis la session. Christian a insisté sur la nécessité de fermer grâce à l’icône plutôt qu’avec la croix, pour respecter le travail du programmeur qui a peut-être utilisé cette icône pour libérer de l’espace ou arrêter des DLL ou toute autre manip qui lui a paru importante pour l’utilisation ultérieure de l’ordinateur.

- Trace écrite : retrouver le nom des différentes activités à partir d’un descriptif et l’écrire dans la case vide correspondante, en s’aidant si besoin, en particulier pour l’orthographe, des noms affichés sur l’écran d’accueil.

- Pour terminer, lecture à voix haute, paragraphe par paragraphe, de ce texte : les élèves doivent chercher oralement à retrouver les différences avec leur histoire de Jeannot Lapin :

Un jour, en cherchant des carottes dans le potager de la ferme, Pierre Lapin trouve une paire de ciseaux et l’emporte dans la poche de sa salopette. Le soir, au moment de la lessive, sa maman la découvre et la cache.
Le lendemain, dès que ses parents partent travailler, Pierre Lapin se met à sa recherche et finit par la retrouver. Il a vite fait de comprendre comment s’en servir et s’entraîne avec sa pâte à modeler : ça coupe mieux et plus vite que ses dents.
Il coupille la crinière de son cheval à bascule. Il met en lambeaux son bonnet de laine. Il coupe les fanes des carottes. Il fait ensuite des confettis avec les franges du tapis du salon. Il taille des zigzags autour de la nappe et des serviettes en papier. Il rase toutes les plantes vertes. Il se regarde dans la glace et coupe tous ses poils, sur la tête et sur les pattes. Comme c’est joli ce tapis de fourrure !
Ravi de se sentir aussi léger, il remet les ciseaux dans leur cachette et rejoint sa mère au potager. Elle pousse un hurlement de frayeur en voyant ce monstre :

— Qui êtes-vous ? Que me voulez-vous ?

— Mais, Maman, c’est moi !
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

 
A propos de Calestampar.org
CalHebdo 15 letra d’informacion aus parents e amics de la calandreta bogesa 11/02/.2002 "un còp èra, un gatòt regent qu’essajava d’apréner a dìder MIAO a sons mainats, shens s’i escader. E sabetz perque ? èra dens una escòla de murguetas !" per lo Eric Astie, au darrèr CA de l’escòla ! la (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS